MaPrimeRénov’: tout savoir sur cette aide financière pour la rénovation énergétique

La rénovation énergétique des logements est un enjeu majeur pour la transition écologique et la lutte contre le réchauffement climatique. Pour encourager les particuliers à entreprendre ces travaux, l’État a mis en place une aide financière appelée MaPrimeRénov’. Mais comment fonctionne cette prime ? Quels sont les critères d’éligibilité et les montants accordés ? Cet article vous apporte toutes les réponses et conseils pour bénéficier de cette aide.

Qu’est-ce que MaPrimeRénov’ ?

MaPrimeRénov’ est une aide financière mise en place par le gouvernement français pour soutenir les projets de rénovation énergétique des logements. Elle est destinée aux propriétaires occupants ou bailleurs, ainsi qu’aux copropriétés, afin de financer des travaux d’amélioration de la performance énergétique de leur habitation. Cette prime a été créée en janvier 2020, en remplacement du Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et des aides de l’Agence nationale de l’habitat (Anah).

Quels sont les critères d’éligibilité ?

Pour bénéficier de MaPrimeRénov’, il est nécessaire de remplir certaines conditions :

  • Être propriétaire occupant ou bailleur d’un logement situé en France métropolitaine ou dans les départements et régions d’outre-mer.
  • Le logement doit être achevé depuis plus de deux ans à la date de début des travaux.
  • Les travaux doivent être réalisés par un professionnel labellisé Reconnu garant de l’environnement (RGE).

Il est important de noter que les aides sont accordées sous conditions de ressources. Ainsi, le montant de la prime varie en fonction des revenus du foyer et du niveau de performance énergétique atteint après les travaux.

Quels sont les travaux éligibles ?

Plusieurs types de travaux peuvent être financés par MaPrimeRénov’, notamment :

  • L’isolation thermique des parois opaques (murs, toiture, planchers).
  • L’isolation thermique des fenêtres et portes-fenêtres donnant sur l’extérieur.
  • Le remplacement des systèmes de chauffage (chaudières, pompes à chaleur, poêles à bois…).
  • L’installation d’équipements utilisant des énergies renouvelables (solaire photovoltaïque, éolien…).
  • La ventilation mécanique contrôlée (VMC) simple ou double flux.

Comment obtenir MaPrimeRénov’ ?

Pour demander MaPrimeRénov’, il convient de suivre ces étapes :

  1. Faire réaliser un devis par un professionnel RGE pour les travaux envisagés.
  2. Déposer une demande d’aide sur le site officiel www.maprimerenov.gouv.fr en fournissant les pièces justificatives demandées (devis, avis d’imposition…).
  3. Attendre l’accord de l’Anah avant de commencer les travaux.
  4. Faire réaliser les travaux par le professionnel RGE et régler la facture.
  5. Envoyer la facture des travaux et le formulaire de demande d’aide complété à l’Anah pour obtenir le versement de la prime.

Il est recommandé de déposer sa demande d’aide le plus tôt possible, car les crédits alloués à MaPrimeRénov’ sont limités et peuvent être épuisés rapidement.

Quels sont les montants accordés ?

Le montant de MaPrimeRénov’ varie en fonction des revenus du foyer, du type de travaux réalisés et du niveau de performance énergétique atteint. Les plafonds de ressources sont fixés par l’Anah et sont consultables sur son site internet. En fonction de ces critères, la prime peut aller jusqu’à 90 % du montant des travaux, dans la limite d’un certain plafond.

A titre d’exemple, pour l’isolation des murs par l’extérieur, un ménage aux revenus intermédiaires peut bénéficier d’une aide allant jusqu’à 75 % du montant des travaux, avec un maximum de 60 euros par mètre carré. Pour le remplacement d’une chaudière au gaz par une pompe à chaleur, l’aide peut aller jusqu’à 4 000 euros pour un ménage aux revenus modestes.

Il est également possible de cumuler MaPrimeRénov’ avec d’autres aides financières, telles que les aides des collectivités territoriales, le dispositif des Certificats d’économie d’énergie (CEE) ou encore l’éco-prêt à taux zéro.

Un dispositif aux résultats encourageants

Depuis sa création en janvier 2020, MaPrimeRénov’ a rencontré un franc succès auprès des particuliers. Selon les données du ministère de la Transition écologique, plus de 190 000 demandes ont été déposées en 2020 et près de 100 000 primes ont été versées pour un montant total de 345 millions d’euros. Les travaux les plus souvent réalisés concernent l’isolation des combles et toitures, ainsi que le remplacement des systèmes de chauffage.

Ces chiffres témoignent de l’engouement des Français pour la rénovation énergétique et montrent que MaPrimeRénov’ est un levier efficace pour inciter les ménages à entreprendre ces travaux. Le gouvernement a d’ailleurs prévu d’augmenter le budget alloué à cette aide en 2021, afin de soutenir encore davantage la transition écologique.

Ainsi, MaPrimeRénov’ apparaît comme un dispositif clé pour soutenir les projets de rénovation énergétique des logements et encourager les particuliers à adopter des solutions plus respectueuses de l’environnement. Pour en bénéficier, il est essentiel de bien se renseigner sur les critères d’éligibilité et les montants accordés, et de suivre la procédure de demande d’aide en respectant les étapes indiquées.